A.K.F.B
Association Killiphile Francophone de Belgique

Accueil > Quoi de neuf ? > Dans les publications > 2015 > Ecologie d’un poisson des grandes plaines en déclin , Fundulus sciadicus , (...)

Ecologie d’un poisson des grandes plaines en déclin , Fundulus sciadicus , dans les monts Ozarks - Missouri

vendredi 27 février 2015, par webmaster

Références

Titre d’origine : Ecology of a declining great plains fish, Fundulus
sciadicus, in the Missouri Ozarks
Auteurs : Gregory Travis Thompson
Source : Thèse
Publication :MISSOURI UNIVERSITY OF SCIENCE AND TECHNOLOGY
Langue : English
Résumé :
Les perturbations de l’habitat anthropiques sont une préoccupation croissante en raison de leurs impacts sur le biote indigène, en particulier dans les écosystèmes d’eau douce. Les barrages, la canalisation,l’urbanisation, le drainages des zones humides, et l’introduction de poissons non indigènes jouent tous des rôles importants dans l’homogénéité de l’habitat, la fragmentation et la concurrence des espèces. Cela a des effets négatifs sur les espèces de poissons et d’invertébrés indigènes. Dans le Midwest des États-Unis, les plaines, le topminnow (Fundulus sciadicus) a diminué dans toute sa zone, au point de devenir une espèce préoccupante dans le Missouri. Ceci est probablement dû à une combinaison des perturbations anthropiques de l’habitat ci-dessus. Pour mieux comprendre l’écologie du topminnow dans les plaines du Missouri, cette étude a examiné sa distribution dans l’État de 1930-2010 et sa distribution alimentation, la taille et les préférence d’habitat dans deux populations des Orzaks. J’ ai aussi examiné leurs interactions concurrentielles avec mosquitofish (Gambusia affinis) on natif dans une expérience de laboratoire. Mes résultats indiquent peu à aucun changement dans les populations des plaines du Missouri depuis 1930, tandis que la distribution du mosquitofish a augmenté de plus de 520% sur une échelle du comté. Les regimes du topminnow des plaines de deux sites Ozark indiquent un large éventail de proies, y compris des diptères (Larves et adultes), des coléoptères, gastéropodes, et un certain nombre d’autres taxa d’invertébrés. La distribution de la taille en un seul site d’étude a indiqué une population en bonne santé avec une forte presence d’adultes sexuellement matures et quatre classes d’âge. Les données sur l’habitat ont montré une corrélation significative de la présence des topminnow est modérée pour les algues et macrophytes dense et pas de corrélation significative avec l’oxygène dissous ou la température. Mon expérience de compétition a révélé une mortalité élevée des adultes de topminnow en présence de G. affinis à cause de la concurrence intraspécifique G. affinis a également été souvent tué par un mâle territorial topminnow.

Retrouvez l’article d’origine(en Anglais)

Sauvegarder cet article au format PDF: Enregistrer au format PDF