A.K.F.B
Association Killiphile Francophone de Belgique

Accueil > Quoi de neuf ? > Dans les publications > 2014 > Analyse phylogénétique des Aphanius du bassin endorhéique de la rivière Kor (...)

Analyse phylogénétique des Aphanius du bassin endorhéique de la rivière Kor dans les montagnes Zagros.

samedi 8 février 2014, par webmaster

Analyse phylogénétique des Aphanius du bassin endorhéique de la rivière Kor dans les montagnes Zagros.

Références
-*Titre d’origine : Phylogenetic analysis of Aphanius from the endorheic Kor River Basin in the Zagros Mountains, South-western Iran (Teleostei : Cyprinodontiformes : Cyprinodontidae)
-*Auteurs : Zeinab Gholami, Hamid R. Esmaeili, Dirk Erpenbeck, Bettina Reichenbacher
-*Source : Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research. doi : 10.1111/jzs.12052
-*Publication : © 2013 Blackwell Verlag GmbH
-*Langue : English

Des populations morphologiquement semblables d’Aphanius qui sont actuellement considérés comme A. Sophiae habitent le bassin endorhéique de la rivière Kor dans les montagnes du Zagros . En utilisant l’analyse génétique basée sur l’ADN mitochondrial ( cytochrome b ) , combinée avec l’examen de la morphologie ( morphométrie , méristique , otolithes ) , nous avons découvert que ce qui est considéré comme A. Sophiae est en fait deux espèces distinctes , dont l’une est décrit comme A. shirini sp. n. Les mâles de la nouvelle espèce peuvent être distingués de ceux de toutes les autres espèces d’Aphanius de l’intérieur iranien en ayant seulement 7-10 barres clairement définies sur des flancs blancs , ce qui est le plus petit nombre de barres de flanc parmi les espèces continentales iranien d’Aphanius . Les mâles et les femelles se distinguent de toutes les autres espèces d’Aphanius de l’intérieur de l’Iran en ayant un pédoncule caudal plus significatif et une profondeur de la nageoire dorsale plus petite . Basé sur le PhyML et les arbres de probabilité bayésienne , A. shirini est une espèce soeur de A. vladykovi du bassin Karoun dans les monts Zagros . Nos résultats indiquent qu’un ancien bassin exorheique de la rivière Kor existait à la fin du Miocène et du Pliocène . La relation phylogénétique étroite entre A.shirini et A. vladykovi suggère que le drainage pré -Pliocène dans l’ancien bassin de la rivière Kor a été dirigé vers le nord -ouest ( vers le bassin Karoun ) , et non au sud -est comme le bassin Kor actuel. Tant A. shirini que A. vladykovi représentent les représentants d’Aphanius dans les altitudes les plus élevées pour le genre . Nous concluons que les divisions de A.shirini et A. vladykovi peuvent être liés à des événements tectoniques au Miocène moyen ou supérieur , qui ont créé les altitudes les plus élevées ( > 3000 m) dans les montagnes du Zagros , et ont conduit à l’isolement des populations . L’actuel bassin endorhéique Kor est connu pour s’être formé à la fin du Pléistocène ou Holocène , et le « jeune » âge de A. Sophiae est clairement liée à cette histoire . Nos résultats contribuent à élucider le lien entre l’histoire géologique et la diversité des espèces présentes de nos jours dans les monts Zagros où l’activité tectonique est encore présente .

Lien vers la publication (en Anglais)

Sauvegarder cet article au format PDF: Enregistrer au format PDF